Ce site n'est pas un site officiel de l'Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours. Les remarques, commentaires et articles n'engagent que la seule responsabilité de leurs auteurs, l'Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours ne pouvant en être tenue pour responsable.



Qui suis-je ?

Par Jean-Charles Achar

Je suis membre de l'Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours depuis novembre 2007, et cela à changé considérablement ma vie.

C'est pour cette raison que j'ai désiré partager cette merveilleuse bénédiction qu'est le fait de se rapprocher du Seigneur Jésus-Christ, et d'apprendre à le connaître, lui, ainsi que notre Père Céleste.

Lorsque j'ai rencontré les missionnaires pour la première fois, l'une des choses qui m'a le plus touché, c'est l'histoire de Joseph Smith.

Je me sentais proche de ce jeune homme de 14 ans à la recherche de la vérité, car tout comme lui, j'ai passé de nombreuses années à chercher des réponses au but de notre vie.

J'avais le sentiment profond, que l’Église de Jésus-Christ était présente sur cette terre, mais que je ne l'avais pas encore trouvé.

Toutes les informations que je récoltais, de droite à gauche, tout au long de ma vie, devenaient de plus en plus incohérentes. A un tel point que ma foi commençait à disparaître peu à peu, j'en arriver à douter de l'existence de Dieu.

Mais mon Père Céleste ne m'a jamais abandonné et à continué à guider mes pas, pour me permettre de retrouver son Église.

Je suis si reconnaissant pour la patience avec laquelle notre Dieu prend le temps de nous forger, de nous transformer, nous purifier.

Mon père étant né d'une mère française et catholique, s'est fait baptiser à sa naissance, et son père étant, lui, algérien et musulman, il a donc été circoncis à l'âge de 8 ans, alors qu'il vivait en Algérie.

N’adhèrent pleinement aux principes d'aucune de ces deux religions, il a donc décidé de ne nous imposer ni l'une, ni l'autre, et de nous laisser la possibilité de choisir par nous même, lorsque nous en aurions le désire. J'ai donc grandie loin de toute influence religieuse et ai entrepris, vers l'âge de 14 ans, ma propre quête spirituelle.

L'un des événements déterminant s'est produit peu avant ma rencontre avec les missionnaires. J'avais entrepris, avec celle qui allait devenir ma femme, de parcourir 1600 km à pied, partant du Puy en Velay, dans la Haute-Loire (France), jusqu'à Saint Jacques de Compostelle,dans la province de La Corogne (Espagne). Ce périple nous a profondément touché, et ce qui n'était au commencement qu'une simple randonnée, s'est transformé peu à peu en pèlerinage, et m'a aidé à me rapprocher de Dieu et à voire la main que le Seigneur Jésus-Christ nous tendait.
Ce qui aurait pue être perçu comme de la chance, n'était autre que des bénédictions merveilleuses que le Seigneur nous accordé, et ce qui aurait pue paraître le fruit du hasard, était le Saint-Esprit qui guidé nos pas.


Au fil des jours qui passaient, nous ne pouvions nier l'évidence, Dieu était à nos côtés.

Nous n'avons finalement pas pue prolonger notre route au delà de Pamplune, dans province de Navarre (Espagne), mais ces 800 km nous avez amenés bien plus loin que nous ne l'envisagions au départ, car ils nous avaient rapprochés de Dieu, et nous étions maintenant prêt à rencontrer ses messagés et à nous joindre à l’Église de Jésus-Christ.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ce site n'est pas un site officiel de l'Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours. Les remarques, commentaires et articles n'engagent que la seule responsabilité de leurs auteurs, l'Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours ne pouvant en être tenue pour responsable.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site