Ce site n'est pas un site officiel de l'Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours. Les remarques, commentaires et articles n'engagent que la seule responsabilité de leurs auteurs, l'Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours ne pouvant en être tenue pour responsable.



Comment j’ai défendu ma thèse et le Livre de Mormon

Scott Macdonald (Californie, États-Unis)

Lorsque j’étais dans le programme d’études approfondies, je devais écrire une thèse pour la licence. Chaque étudiant devait faire diriger et approuver sa thèse par deux professeurs.

Pour ma thèse, j’ai choisi de faire des recherches sur les guerres du Livre de Mormon et de les analyser. J’ai demandé l’opinion d’un des professeurs sur mon idée et il a accepté d’être l’un de mes directeurs. Il m’a aussi conseillé un autre professeur comme deuxième directeur potentiel.

J’ai rencontré ce deuxième professeur pour lui expliquer le sujet de ma thèse. Dès que j’ai mentionné le Livre de Mormon, son attitude a changé et il a commencé à critiquer l’Église. J’ai écouté calmement jusqu’à ce qu’il ait terminé puis j’ai brièvement expliqué que j’estimais qu’il se méprenait sur nos croyances. Il n’avait pas l’air convaincu, mais, à ma grande surprise, il a accepté de diriger ma thèse.

Après près d’un an de recherche et de rédaction, j’ai soumis ma thèse à l’approbation du corps enseignant. Pendant cette année-là, j’avais été accepté à la faculté de droit et je devais terminer ce projet pour obtenir mon diplôme et passer à la suite.

Au cours de la semaine, j’ai reçu un courriel du professeur qui avait critiqué l’Église. Il me demandait de le retrouver à son bureau.

Lorsque je suis arrivé, il m’a demandé de fermer la porte et de m’assoir. Presque tout de suite, il s’est lancé dans une attaque, non pas contre ma thèse, mais contre le Livre de Mormon. Le plus calmement possible, je lui ai rendu mon témoignage du Livre de Mormon.

Je lui ai demandé avec hésitation s’il allait quand même approuver ma thèse. Il a dit que non.

Je suis rentré chez moi déprimé et incertain de ce que je devais faire. Sans l’approbation de cet homme, je risquais de perdre mes chances d’obtenir ma licence et d’entrer à la faculté de droit. J’ai prié pour que, d’une façon ou d’une autre, tout se passe bien.

Lorsque j’ai expliqué ma situation à l’autre professeur qui avait dirigé ma thèse, il m’a conseillé d’aller revoir le professeur le lendemain et de lui donner une nouvelle chance d’approuver ma thèse.

Le lendemain matin, j’ai attendu devant le bureau du professeur. J’étais nerveux, me demandant comment il allait réagir en me revoyant. Lorsqu’il est arrivé, il a ouvert la porte de son bureau en silence et m’a fait signe d’entrer. Sans dire un mot, il a pris un stylo et a signé ma thèse, me donnant officiellement son approbation. Il n’a fourni aucune explication sur la raison pour laquelle il avait changé d’avis, mais il m’a souri lorsque je lui ai dit au-revoir.

Je suis reconnaissant d’avoir eu l’occasion de rendre mon témoignage à cet homme. Je sais que, lorsque nous avons le courage de défendre nos croyances, notre Père céleste nous fortifie et nous bénit.

Presque tout de suite, le professeur s’est lancé dans une attaque, non pas contre ma thèse, mais contre le Livre de Mormon. Le plus calmement possible je lui ai rendu mon témoignage du Livre de Mormon.

mormon église de jésus-christ des saint

Ce site n'est pas un site officiel de l'Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours. Les remarques, commentaires et articles n'engagent que la seule responsabilité de leurs auteurs, l'Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours ne pouvant en être tenue pour responsable.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site