Ce site n'est pas un site officiel de l'Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours. Les remarques, commentaires et articles n'engagent que la seule responsabilité de leurs auteurs, l'Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours ne pouvant en être tenue pour responsable.



L'apôtre souligne l'importance de la liberté religieuse pour la société

Dallin H. Oaks, du Collège des Douze apôtres de l'Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, a affirmé l'importance de la liberté religieuse

Elder Oaks et le Docteur Eastman

Dallin H. Oaks, du Collège des Douze apôtres de l'Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, a affirmé l'importance de la liberté religieuse et a appelé les gens à travailler ensemble pour protéger ce droit du Premier Amendement, lors d'un discours historique prononcé à l'Université Chapman de droit.

"Il est impératif que ceux d'entre nous qui croient en Dieu et en la réalité du bien et du mal s'unissent plus efficacement protégeant notre liberté religieuse pour prêcher et pratiquer notre foi en Dieu", a -t-il déclaré.

Elder Oaks a souligné l'impact positif que la religion a eu sur la société.

"Dans les fondements de notre nation et dans notre Constitution, la liberté religieuse et le Premier Amendement sur la liberté de parole et de la presse sont les motivations qui  dominent les libertés et des droits civils," a dit Elder Oaks. 

Cette liberté est fondée sur «des principes religieux de la valeur humaine et de la dignité" qui protègent la conscience de tous les individus. Il a en outre souligné que «seuls les principes dans les cœurs de la majorité de notre population diversifiée peut soutenir  la Constitution aujourd'hui."

Frère Oaks a déclaré que les valeurs religieuses et les réalités politiques sont tellement liées à l'origine et à la continuité de cette nation que nous ne pouvons pas perdre l'influence de la religion dans notre vie publique sans compromettre sérieusement nos libertés. 

Frère Oaks a relevé des cas où des personnes qui ont parlé ou agi en conformité avec leurs croyances religieuses ont été sanctionnées, licenciées ou punies d'autre manière, décrivant ces cas comme un autre signe de la menace de l'exercice de la liberté religieuse.

"Tout cela montre une trajectoire alarmante d'événements mettant l'accent sur la limitation de la liberté du discours religieux en le forçant à laisser la place aux «droits» de ceux qui sont offensés par un tel discours" a déclaré Frère Oakst.

En appelant à un effort commun entre les religions pour défendre la liberté religieuse, Elder Oaks a dit qu'une telle coalition ne doit pas être associée à un groupe religieux particulier ou un parti politique.

«Je parle de ce que le cardinal Francis George a décrit dans son discours à l'Université Brigham Young, il ya juste un an. Son titre était «catholiques et saints des derniers jours: partenaires dans la défense de la liberté religieuse." Il a proposé «que les catholiques et les mormons se tiennent ensemble avec d'autres défenseurs de la conscience, et que nous pouvons et devons ne faire qu'un dans la défense de la liberté religieuse. Dans les années à venir, les coalitions inter  religieuses pour défendre les droits de la conscience des individus et des institutions religieuses devraient devenir un rempart essentiel contre la marée des forces à l'œuvre dans notre gouvernement et la société pour réduire la religion à une réalité purement privé. L'enjeu est de savoir si oui ou non la voix religieuse conservera son droit d'être entendu sur la place publique. "

Dans un entretien préalable à son discours , Frère Oaks a dit: «Ce qui nous unit dans la religion est beaucoup plus important que ce qui nous divise dans la capacité à parler fort pour la liberté religieuse."

mormon église de jésus-christ des saint

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Ce site n'est pas un site officiel de l'Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours. Les remarques, commentaires et articles n'engagent que la seule responsabilité de leurs auteurs, l'Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours ne pouvant en être tenue pour responsable.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site