Ce site n'est pas un site officiel de l'Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours. Les remarques, commentaires et articles n'engagent que la seule responsabilité de leurs auteurs, l'Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours ne pouvant en être tenue pour responsable.



Actualités de l'Eglise dans le Monde

Début des conférences internationales EFY

Parlant un total de dix-huit langues, répartis dans neuf endroits différents de six pays d’Europe, plus de deux mille trois cents jeunes de quatorze à dix-huit ans participeront à des conférences Spécialement pour les Jeunes (EFY).

Lire la suite

Voyages d’été: Découvrez l’histoire des Mormons via les sites historiques

Une des manières dont l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours raconte son histoire s’effectue par le biais de plusieurs dizaines de sites historiques et de centres de visiteurs à travers le monde. Chacun d’eux est gratuit et ouvert au public.

Une des manières dont l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours raconte son histoire s’effectue par le biais de plusieurs dizaines de sites historiques et de centres de visiteurs à travers le monde. Chacun d’eux est gratuit et ouvert au public.

Lire la suite

Les dates des portes ouvertes et de la consécration du temple de Quetzaltenango au Guatemala ont été annoncées

La Première Présidence de l'Eglise de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours a annoncé les dates des portes ouvertes et de la consécration du temple de Quetzaltenango au Guatemala.

Temple de Quetzaltenango au Guatemala.

La Première Présidence de l'Eglise de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours a annoncé les dates des portes ouvertes et de la consécration du temple de Quetzaltenango au Guatemala.

Le public est invité aux portes ouvertes du vendredi 11 novembre au samedi 26 novembre 2011.

Le temple sera consacré le dimanche 11 décembre lors de trois sessions. Les sessions de consécration seront retransmises dans les paroisses de l'Eglise du district du temple.

Le samedi 10 décembre, une célébration culturelle composée de danse et de chants précèdera la consécration.

Plus de 100 logos de l’Église représentant la diversité des membres

Une manière de se rendre compte de la croissance des saints des derniers jours est de noter les différentes langues dans lesquelles le nom de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours est connu.

 

Une manière de se rendre compte de la croissance des saints des derniers jours est de noter les différentes langues dans lesquelles le nom de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours est connu.

L’Église traduit sa documentation écrite comme les Ecritures, les manuels d’enseignement, et les revues dans 166 langues et a maintenant atteint un record avec ses logos officiels en les traduisant dans plus de 100 langues différentes.

Les saints des derniers jours croient que le nom de l’Église a été donné à Joseph Smith dans une révélation divine en 1838. Joseph Smith a dit que l’Église telle qu’elle est dans les temps modernes est un rétablissement de l’église du Sauveur, qu’Il avait établi durant la période du Nouveau Testament.

La Première Présidence supervise la création de nouveaux logos de l’Église sur les recommandations des Autorités générales. Le processus commence par une présidence d’inter-région (autorité générale assignée pour superviser les affaires administratives de l’Église dans une zone géographique spécifique) indiquant un besoin de créer un logo représentant une langue qui n’en bénéficie pas encore.

Dès l’approbation, le logo est traduit dans la nouvelle langue, une révision et confirmation finale sont effectuées et le logo est fabriqué pour être utilisé dans toutes les correspondances, publications et documentations de l’Église.

L’actuel logo officiel de l’Église en trois lignes, présenté en 1995, reflète l’importance du Sauveur par sa dimension et sa position dans le nom de l’Église. Cela reflète la dévotion que les saints des derniers jours ont pour le Seigneur Jésus-Christ, à qui l’église appartient.

publié par DAVID PORTER

Des millions de documents de la Guerre Civile maintenant disponibles sur le site internet FamilySearch

Pour le 150e anniversaire de la Guerre Civile aux États-Unis, des passionnés d’histoire et ceux dont les ancêtres ont été impliqués dans le conflit peuvent accéder à des millions de documents

 

Pour le 150e anniversaire de la Guerre Civile aux États-Unis, des passionnés d’histoire et ceux  dont les ancêtres ont été impliqués dans le conflit peuvent accéder à des millions de documents récemment publiés sur le site internet FamilySearch. Et des millions d’autres documents sont à venir, alors que les bénévoles se mobilisent dans une campagne en ligne qui durera encore 5 ans pour permettre l’accès aux fameux  documents historiques.

FamilySearch, qui est une organisation à but non lucratif sponsorisée par l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, a annoncé la parution en ligne de ces documents lors de la conférence annuelle du National Genealogical Society à Charleston, en Caroline du Sud.

La collection inclut les registres des états de service des deux armées (Confédérés et Union), les registres de retraite et bien d’autres. Certains de ces registres étaient disponibles depuis un certain temps mais sont maintenant ajoutés à familysearch.org/civilwar comme partie de ce projet.

Lire la suite

Est-ce vraiment le "temps des mormons"?

Michael Otterson, le directeur général de la Communication de l'Eglise de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, a répondu cette semaine sur le Blog sur la foi

Michael Otterson, le directeur général de la Communication de l'Eglise de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours,  a répondu cette semaine sur le Blog sur la foi, du Washington Post, à la question fréquemment posée, "est-ce que c'est ' le temps des mormons ' ?

" Plusieurs événements pendant la décennie écoulée ont intensifié l'attention du public sur l'Église. Aujourd'hui avec la possibilité d'avoir deux candidats mormons au poste de président des Etats-Unis,  l'opinion publique est concentrée de nouveau sur l'Église.

Otterson explique que la croissance de l'Église est une des raisons majeures pour lesquelles l'Église est plus connue. Le plus significatif de cette croissance est peut-être que plus de personnes ont un collaborateur, un voisin, ou un ami mormon. Et en connaissant des mormons,  ils ont une image plus claire, plus complète et plus précise de notre foi. C'est essentiel car la compréhension réelle de l'Église de Jésus- Christ des Saints des Derniers Jours est en retard par rapport à sa visibilité.

150 millions: le Livre de Mormon atteint un autre jalon

A mesure que l’Eglise de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours grandit, la publication du « Livre de Mormon : un autre Testament de Jésus-Christ » fait de même.

A mesure que l’Eglise de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours grandit,  la publication du « Livre de Mormon : un autre Testament de Jésus-Christ » fait de même. Le 150 millionième exemplaire du Livre de Mormon a été récemment imprimé, passant un autre jalon dans l'histoire des 181 ans de ce livre.

Dans une vidéo "Les Témoins spéciaux du Christ" (2000),  Thomas S. Monson, président de l'Eglise, disait : « Le Seigneur a fait avancer la publication du Livre de Mormon à une époque où les méthodes d’impression augmentent largement sa distribution. »

 "Les presses modernes permettent maintenant à l'Église d'imprimer et de distribuer des millions d'exemplaires du Livre de Mormon chaque année."

Jusqu'à présent, le Livre de Mormon a été entièrement traduit dans 82 langues et traduit partiellement dans 25 de plus. Plus de 52 000 missionnaires à plein temps distribuent les exemplaires gratuits du Livre de Mormon dans le monde entier et des copies peuvent aussi être obtenues sur Mormon.org.

Le Livre de Mormon a été d'abord publié en anglais en 1830 à Palmyra, New York. Ce livre a été décrit comme "la pierre angulaire" de l'Église et depuis le début, les membres de l'Église l'ont accepté comme Ecriture sainte, aux côtés des Doctrine et Alliances, de la Perle de Grand Prix et de la Bible.

Pour les membres de l'Eglise, Le Livre de Mormon ne remplace pas la Bible comme Ecriture sainte. La Bible et le Livre de Mormon sont utilisés côte à côte dans leurs discours et étude personnelle. En fait, une enquête récente montre que des Saints des Derniers Jours se placent dans les premiers parmi les groupes religieux dans leur connaissance de la Bible.

En 2003, le « Book Magazine » a cité le Livre de Mormon comme l'un "des 20 livres qui ont changé l'Amérique". En octobre 2007, Gordon B. Hinckley, alors Président de l'Eglise, a décrit son influence moderne : "Toutes les critiques de ces dernières années ont essayé de l'expliquer. Elles ont parlé à son sujet. Elles l'ont ridiculisé. Mais il leur a survécu et son influence est aujourd'hui plus grande qu'à tout autre moment de son histoire." 

En plus des 150 millions d'exemplaires du Livre de Mormon imprimées, l'Église permet aussi à ce livre d'être  disponible sur son site Web officiel dans un format qui facilite une étude du livre et dans des applications à portée de main.

Le site Web FamilySearch parmi les meilleures sources de renseignements généalogiques

Plus de 15 milliards de visites depuis son lancement en 1999.

L’Église prend la recherche généalogique au sérieux. Son site Web reçoit plus de 10 millions de visiteurs par jour, reflet des heures innombrables et des fonds sacrés que les membres de l’Église consacrent bénévolement pour faire avancer cette œuvre, pas seulement pour leurs ancêtres mais aussi pour aider des gens du monde entier à constituer leur histoire familiale.

Dans la section 110 des Doctrine et Alliances, lorsque le prophète Élie apparaît à Joseph Smith et à Oliver Cowdery dans le temple de Kirtland pour rétablir le pouvoir de sceller les familles ici-bas, il déclare que l’une des plus grandes prophéties des derniers jours est accomplie. Familysearch.org est de loin l’un des sites Web de généalogie les plus populaires au monde.

Plus de 150 millions de personnes ont consulté le site depuis son lancement en 1999. Sur Google, le premier résultat de recherche non payant avec les termes « recherches généalogiques » est FamilySearch.org. Le site est parrainé par l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours et est ouvert au public.

La base de données consultable sur le site contient plus d’un milliard de noms et dans de nombreux documents il est facile de faire des recherches parce qu’ils sont indexés par des bénévoles. À présent, plus de 125 000 indexeurs du monde entier indexent environ un million de noms par jour. L’Église invite tout le monde à participer à l’indexation quels que soient la religion, l’âge ou les compétences techniques des gens, la seule condition requise est d’avoir un ordinateur et accès à l’Internet. Un logiciel en ligne est disponible en sept langues sur Familysearch. org.

Il est passionnant de découvrir des renseignements sur nos ancêtres, puis il devient difficile d’arrêter les recherches. Dessa Fountaine, consultante d'histoire familiale du pieu de Bingham Creek, West Jordan (Utah, États-Unis) raconte : « Il y a énormément de renseignements disponibles sur nos ancêtres sur le site. En un mois, j’ai pu remplir pour mon patron un classeur d’environ dix centimètres d’épaisseur avec des actes de naissance, de décès et de mariage, ainsi que des biographies. »

Le site contient des aides pour la recherche, des guides et des conseils de spécialistes de FamilySearch. Les gens peuvent également partager leurs connaissances de l’histoire familiale avec d’autres personnes.

Sœur Fountaine explique : « Quand vous regardez un arbre généalogique sur le site, vous pouvez voir si d’autres membres de votre famille travaillent à votre histoire familiale. C’est un site fantastique à consulter. »

FamilySearch est disponible pour toutes les personnes qui font de l’histoire familiale qu’elles soient expérimentées ou débutantes. De l’aide est disponible auprès de membres locaux ainsi qu’auprès de l’assistance en ligne. L’aide locale est accessible dans le réseau des centres d’histoire familiale et l’aide en ligne en prenant contact avec l’Assistance FamilySearch à :  

support@familysearch.org

Par Ryan Morgenegg de la rédaction du Church News

Rapport statistique de la conférence générale d'avril 2011

La Première Présidence a publié les statistiques suivantes au 31 décembre 2010

La Première Présidence a publié les statistiques suivantes au 31 décembre 2010 :

Unités de l'Eglise

Pieux : 2 896

Missions :  340

Districts : 614                                                                                          

Paroisses et branches : 28 660

Population de l'Eglise

Total de membres : 14 131 467

Nouveaux enfants inscrits :  120 528                                                       

Baptêmes de convertis  272 814

Missionnaires

Missionnaires à plein temps : 52 225

Missionnaires de service :  20 813

Temples

Temples consacrés : 4 (Vancouver British Columbia, Gila Valley Arizona, Cebu City Philippines, and Kyiv Ukraine)

Temples reconsacrés : 1 (Laie Hawaii)

Temples en activité : 134

L'Eglise annonce des nouveaux temples au Canada, au Colorado et en Idaho

Le Président Monson annonce trois nouveaux temples.

Lors de la première session de la 181e Conférence générale de l'Eglise de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, le président de l'Eglise, Thomas S. Monson, a annoncé dans son discours d'introduction, trois nouveaux temples à Meridian en Idaho, Fort Collins au Colorado et  Winnipeg, Manitoba  au Canada.

Meridian, Idaho

Meridian est la troisième plus grande ville de l'Idaho.

L'Eglise est présente en Idaho depuis 1855 et compte 410 000 membres. Il y a déjà des temples à Boise,  Idaho Falls, Rexburg et Twin Falls.

Fort Collins, Colorado

On compte près de 140 000 membres dans cet état.

La première congrégation de l'Eglise au Colorado a été organisée en janvier 1897. Ce sera le second temple après celui de Denver consacré en 1986.

Winnipeg, Manitoba, Canada

Winnipeg est la capitale et une grande ville de la région de Manitoba.

Ce temple répondra aux besoins des membres de la région de Winnipeg qui doivent actuellement voyager près de 600 kilomètres pour se rendre au temple le plus proche à Régina.

Il ya déjà des temples à Regina (Saskatchewan),  Cardston, Calgary et Edmonton (Alberta), Toronto (Ontario), Halifax (Nova Scotia), Montreal (Quebec) et Vancouver (Colombie Britanique)

En mai 2010, le temple de Vancouver a été consacré et la cérémonie de la première pierre a eu lieu pour le temple de Calgary. 

Il y a actuellement 134 temples à travers le monde et avec les annonces d'aujourd'hui, 26 temples sont annoncés ou en construction.

Nouvelles Autorités générales et Soixante Dix de région appelées lors de la conférence d'avril 2011

La Première Présidence de l'Eglise de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours a annoncé l'appel de 10 nouvelles Autorités générales et de 41 Soixante Dix de région lors de la session du samedi après-midi de la 181e Conférence générale qui se tient ce week-end.

La Première Présidence de l'Eglise de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours a annoncé l'appel de 10 nouvelles Autorités générales et de 41 Soixante Dix de région lors de la session du samedi après-midi de la 181e Conférence générale qui se tient ce week-end.

Premier Collège des Soixante Dix

Elder Don R. Clarke, 65, servait dans le Second Collège des Soixante Dix quand il a été appelé pour servir dans le Premier Collège des Soixante Dix. 

Elder Clarke a servi dans différents appels dans l'Eglise,  entre autre comme missionnaire dans la Mission d'Argentine, comme président de la Mission de Santa Cruz en Bolivie (2001-2004),  comme président de pieu... Il est né à Rexburg, en Idaho, le 11 décembre 1945 et s'est marié avec Mary Anne Jackson en 1970. Ils ont 6 enfants.

Elder Jose L. Alonso, 52, a servi comme membre du Quatrième Collège des Soixante Dix dans la région de Mexico.

Elder Alonso a été missionnaire dans la mission d'Hermosillo, au Mexique. Il a été, entre autre, évêque, président de Pieu, président de la Mission de Tijuana au Mexique. Elder Alonso et sa femme, Rebecca Salazar, ont 2 enfants et habitent la ville de Mexico.

Elder Ian S. Ardern, 57, , a servi comme membre du Huitième Collège des Soixante Dix dans la région du Pacifique. 

Elder Ardern a été missionnaire en France et en Belgique. Il a servi dans différents appels tels que président des Jeunes Gens, évêque, président de la Mission de Fiji Suva. Lui et sa femme, Paula Ann Judd, ont 4 enfants et habitent à Hamilton, en Nouvelle Zélande. 

Elder Carl B. Cook, 53, a servi comme membre du Cinquième Collège des Soixante Dix dans la région nord de l'Utah. 

Elder Cook a été missionnaire à Hambourg, en Allemagne et à servi dans différents appels comme évêque, président de pieu, président de la Mission d'Auckland en Nouvelle Zélande. Lui et sa femme, Lynette Hansen, ont 5 enfants et habitent à Liberty, en Utah.

Elder LeGrand R. Curtis Jr., 58, a servi comme membre du Cinquième Collège des Soixante Dix dans la région de Salt Lake City, en Utah. 

Elder Curtis a été missionnaire en Italy et a servi dans différents appels tels que évêque, président de pieu, président de la Mission de Padova, en Italie. Lui et sa femme,  Jane Cowan, ont 5 enfants et résident à  Salt Lake City, Utah.

Elder W. Christopher Waddell, 51, a servi comme membre du Cinquième Collège des Soixante Dix dans la région ouest de l'Amérique du Nord. 

Elder Waddell a été missionnaire en Espagne et a servi comme évêque, président de pieu, président de la Mission de Barcelone, en Espagne. Lui et sa femme, Carol Stansel, ont 4 enfants et habitent à San Diego,en Californie.

Elder Kazuhiko Yamashita, 57, a servi dans différents appels tels que évêque, président de pieu et Soixante Dix de région.  Lui et sa femme, Tazuko Yamashita, ont 6 enfants et habitent à  Fukuoka, au Japon. 

Second Collège des Soixante Dix

Elder Randall K. Bennett, 55, a été missionnaire en France et a servi, entre autre, comme président des Jeunes Gens, conseiller d'épiscopat, président de la Mission de Samara, en Russie. Elder Bennett et sa femme, Shelley Dianne Watchman, ont 4 enfants et 14 petits-enfants. Ils  habitent dans la région nord de Salt Lake, en Utath.

Elder J. Devn Cornish, 59, a servi comme membre du Sixième Collège des Soixante Dix dans la région sud-est de l'Amérique du Nord. 

Elder Cornish a servi dans de nombreux appels, tels que missionnaire à El Salvador, au Guatemala, évêque, président de pieu, président de mission. Elder Cornish et sa femme, Elaine, habitent à  Atlanta, en Georgie, et on 6 enfants.

Elder O. Vincent Haleck, 62, était président de la Mission de Apia Samoa quand il a été appelé dans le Second Collège des Soixante Dix. 

Elder Haleck a été missionnaire dans la mission de  Apia, à Samoa puis a rempli différents appels tels que évêque, patriarche, président de pieu et président de la Mission de Apia, à Samoa. Elder Haleck et sa femme, Peggy Ann Cameron, ont 3 enfants et habitent à Pago Pago, à Samoa.

Elder Larry Y. Wilson, 61, a servi comme président de pieu, évêque et a été missionnaire au Brésil. Elder Wilson et sa femme, Lynda Mackey Wilson, résident à  Alamo, en Californie et ont 4 enfants.

Les membres des Soixante Dix ont la responsabilité d'administrer l'Eglise à travers le monde sous la direction de la Première Présidence et du Collège des Douze.

Certains d'entre eux ont aussi des responsabilités exécutives dans de nombreux départements de l'Eglise Les membres du Premier Collège des Soixante Dix servent habituellement jusqu'à 70 ans.

Soixante Dix de région

L'appel de 41 nouveaux Soixante Dix de région a été annoncé aujourd'hui. 

Les soixante Dix de région servent bénévolement dans une région géographique désignée et soutiennent les présidences régionales dans les interrégions. 

Ont été appelés : 

Kent J. Allen, 58, Twin Falls, Idaho; Stephen B. Allen, 61, West Jordan, Utah; Winsor Balderrama, 34, Cochabamba, Bolivie; R. Randall Bluth, 53, Prairieville, Louisiane; Hans T. Boom, 47, Tilburg, Pays Bass; Patrick M. Boutoille, 48, Wimereux, France; Marcelo F. Chappe, 43, Montevideo, Uruguay; Eleazer S. Collado, 49, Manila, Philippines; Jeffrey D. Cummings, 55, Springwood, Australie; Nicolas L. Di Giovanni, 52, Asuncion, Paraguay; Jorge S. Dominguez, 44, Santiago, République Dominicaine; Gary B. Doxey, 54, Pleasant Grove, Utah; David G. Fernandes, 46, Fortaleza, Brésil; Hernán D. Ferreira, 43, Concepción, Chili; Ricardo P. Giménez, 39, Antofagasta, Chili; Allen D. Haynie, 52, Escondido, Californie; Douglas F. Higham, 60, Mission Viejo, Californie; Robert W. Hymas, 52, Lexington, Kentucky; Lester F. Johnson, 56, Casas Grandes, Mexique; Matti T. Jouttenus, 58, Viala, Finlande; Chang Ho Kim, 50, Seoul, Corée du Sud; Alfred Kyungu, 44, Kinshasa, Congo; Remegio E. Meim, 44, Metro-Manila, Philippines; Ismael Mendoza, 55, Pachuca, Mexique; Cesar A. Morales, 50, Guatemala City, Guatemala; Rulon D. Munns, 61, Windermere, Floride; Ramon C. Nobleza, 46, Occidental, Philippines; Abenir V. Pajaro, 47, Cavite, Philippines; Gary B. Porter, 60, Centerville, Utah; José L. Reina, 46, Madrid, Espagne;Esteban G. Resek, 45, Mendoza, Argentine; George F. Rhodes Jr., 63, Fort Collins, Colorado;Lynn L. Summerhays, 62, Farmington, Utah; Craig B. Terry, 59, American Fork, Utah; David J. Thomson, 50, Hamilton, Nouvelle Zélande; Ernesto R. Toris, 48, México City, Mexique; Arnulfo Valenzuela, 51, Chihuahua, Mexique; Ricardo Valladares, 52, Tegucigalpa, Honduras; Fabian I. Vallejo, 43, Quito, Equateur; Emer Villalobos, 39, Tlalnepantla, Mexique; Terry L. Wade, 55, St. George, Utah.

La relève, effective au 1er mai 2011, a été annoncée pour les 35 Soixante Dix de région suivantes: 

Jose L. Alonso, Nelson L. Altamirano, John S. Anderson, Ian Ardern, Sergio E. Avila, David R. Brown, D. Fraser Bullock, Donald J. Butler, Vladimiro J. Campero, Daniel M. Cañoles, Carl B. Cook, I. Poloski Cordon, J. Devn Cornish, Federico F. Costales, LeGrand R. Curtis Jr., Heber O. Diaz, Andrew M. Ford, Julio G. Gaviola, Manuel Gonzalez, Daniel M. Jones, Donald J. Keyes, Domingos S. Linhares, B. Renato Maldonado, Aleksandr N. Manzhos, Raymundo Morales, J. Michel Paya, Stephen D. Posey, Juan M. Rodriguez, Gerardo L. Rubio, Jay L. Sitterud, Dirk Smibert, Eivind Sterri, Ysrael A. Tolentino, W. Christopher Waddell, and Gary W. Walker.

Conférence générale les samedi et dimanche 2 et 3 avril 2011

Des milliers de saints des derniers jours vont se rassembler, samedi et dimanche 2 et 3 avril 2011 au centre de conférence de Salt Lake City pour assister à la Conférence générale.

  Des milliers de saints des derniers jours vont se rassembler, samedi et dimanche 2 et 3 avril 2011  au centre de conférence de Salt Lake City, pour assister à la conférence générale. Des millions d'autres dans le monde entier regarderont la conférence sur l'Internet ou dans plus de six mille bâtiments de l'Église, par liaison satellite. 

  Les conférences générales de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours permettent aux dirigeants et aux membres de l’Église, ainsi qu’à tous ceux qui le désirent, de se rassembler pour écouter des messages de foi en Jésus-Christ et en son Évangile. On y enseigne la doctrine tirée des Écritures, on y chante des cantiques, on y fait des prières, tout cela dans le but d’exhorter les gens à vivre de façon plus chrétienne.

  Elles se tiennent chaque année les premiers weeks-end d'avril et d'octobre depuis 181 ans.  

  L'Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours a été officiellement organisée le 6 avril 1830. Quelques mois plus tard, en juin, l'Église tenait modestement sa première conférence générale dans la maison de Peter Whitmer à Fayette, état de New York, réunissant les premiers membres d'alors. Aujourd’hui, des millions de saints des derniers jours et d’invités y participent.

   Brigham Young, le deuxième président de l’Église, a fait construire le «Tabernacle» à Salt Lake City, afin de disposer d’un lieu de réunion spacieux pour la conférence générale. Il a été terminé en 1867. Les conférences générales se sont tenues pendant 133 ans dans le Tabernacle, puis en 2000 a été construit un centre de conférence beaucoup plus grand, pouvant accueillir 21 000 personnes dans l'auditorium principal. 

  La diversité de nationalités des saints des derniers jours implique une grande diversité de langues. Des centaines d’interprètes interprètent l’intégralité des discours et des prières en 94 langues, dont la langue des signes et le sous-titrage. De plus, les discours sont publiés dans de nombreuses langues et envoyés aux membres de l’Église dans le monde entier, quelques semaines après la conférence, dans les magazines officiels de l'Église.

Lire la suite

Ce site n'est pas un site officiel de l'Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours. Les remarques, commentaires et articles n'engagent que la seule responsabilité de leurs auteurs, l'Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours ne pouvant en être tenue pour responsable.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×